Ce chef viking, qui a parcouru les mers et a pillé le royaume, devient le premier maître de la Normandie. \ masculin. Une explication plus probable est que ce surnom fait référence à ses pérégrinations, Göngu pouvant venir de göngumadr, à savoir le vagabond. Celà montre que ce titre n'existait pas à l'époque viking. Enfin Snorri Sturluson dans la Saga de Haraldr aux Beaux Cheveux (Haralds saga ins hárfagra dans Heimskringla) apporte les faits suivants : Rollon est un grand viking qui a fait de nombreux des raids en Baltique, mais il commet l'erreur de faire un coup de main dans le Vík (fjord d'Oslo), ce qui lui vaut d'être banni de Norvège par le roi Haraldr aux Beaux Cheveux. Grâce à des médiateurs, la paix est conclue ; Rollon reçoit un tribut ainsi que de nouveaux territoires : le Bessin et l'Hiémois. Le chroniqueur insiste sur le nombre de captifs francs, mille au total, ce qui justifia la réaction de 924 du comte Herbert II de Vermandois et du roi Raoul, mandé par Hugues le Grand, fils du roi Robert Ier, le prédécesseur de Raoul. Rollon et la naissance de la Normandie La Normandie doit son origine et son nom aux Vikings. Les fils de Baudouin II le Chauve, Arnoul Ier de Flandre et Adolphe de Boulogne, reprirent leurs possessions. Les apports scandinaves se retrouvent essentiellement en trois domaines : - Le comte de Rouen instaure le bannissement, « l'ullac », châtiment suprême en Norvège dont lui-même avait peut-être été victime. Une armée, menée par le marquis Robert (860, †923), le duc de Bourgogne Richard le Justicier ainsi que le comte de Dijon est levée et elle inflige une lourde défaite aux troupes de Rollon, le 20 juillet 911. Rollon n'a pas imposé d'état « viking ». En revanche, les sources danoises contemporaines passent sous silence l'existence de Rollon. Il faut attendre les successeurs de Rollon pour comprendre l'administration du jeune duché. Il attaque ensuite en à Bayeux puis à Lisieux en territoire franc, et pousse l'audace jusqu'à faire le siège de Paris en 892. En ce qui concerne l'ascendance de Rollon, les sources nordiques sont plus prolixes que les sources normandes. La tradition norroise fait de Rollon un Norvégien. Les sagas islandaises du XIIIe siècle le présentent plutôt comme un Norvégien. De lui descendent les jarlar de Rouen et les rois d'Angleterre. Une autre option fait de Rolf une forme contractée de Rollef, version modernisée de HróðlæifR[6], forme reprise par un historien suédois à propos de Rollon[7]. Selon les textes les plus anciens, à savoir ceux de tradition normande, en particulier Dudon de Saint-Quentin (début XIe siècle), selon lequel Rollon serait né en « Dacie », rectifié en Danemark par Guillaume de Jumièges. Rollon de Normandie (?-928/933), jarl de Normandie x Poppa de Bayeux (?-?) Rollon revient dans l'estuaire de la Seine sans doute aux alentours de 898. Il fait également preuve de sévérité à l'égard des hommes du roi, comme le souligne Dudon de Saint-Quentin. Considéré par les historiens comme le premier duc de Normandie et le fondateur du duché normand, il ne porte pourtant pas le titre de duc de Normandie mais seulement celui de jarl des Normands, l'équivalent du français Comte. Le comte Robert de Neustrie est son parrain et Rollon prend donc le nom chrétien de Robert. Ce dernier meurt lors de la bataille de Soissons (le 15 juin 923) et Raoul, le gendre de Robert, devient roi. En 923, le roi Charles le Simple est déchu, mais Rollon refuse de soutenir le marquis Robert, son parrain, qui prend le pouvoir. L'origine du titre est l’année 911 avec la signature du traité de Saint-Clair-sur-Epte conclut entre le chef viking Rollon et le roi des Francs Charles III, acte fondateur du … Il est baptisé avec l'ensemble de ses hommes au début de l'année 912. Il propose la cession du territoire compris entre l'Andelle et la mer, mais Rollon doit en contrepartie se convertir. Cependant, ces deux derniers points sont mis en doute par les historiens. », dans, Danièle Sansy, « Rollon dans les Grandes Chroniques de France », dans. S'inspire-t-il par exemple des institutions scandinaves pour réformer son nouvel État ? Rollon \ Prononciation ? En prime, l’historienne apporte une hypothèse inédite : le fondateur de la Normandie serait le fils des rois de Vestfold. Environ cent ans plus tard, cette concession deviendra le duché de Normandie. À la tête d’une bande de pirates vikings, Rollon aurait pillé l’Angleterre, ainsi qu'une partie de la Hollande. Comme beaucoup d'autres Scandinaves, il est finalement contraint à quitter son pays et à parcourir les mers. L'historien Lucien Musset fait remarquer que « le succès de sa dynastie (Rollon est à l'origine de la lignée des ducs de Normandie) a créé autour de lui un halo de légendes »[8]. Nous contacter : redaction[arobase]histoire-pour-tous.fr. Selon Adigard des Gautries, Hrólfr résulte de la combinaison et de la contraction de hróð et ulfr, signifiant respectivement « renommée, gloire » et « loup »[4], les formes *Hróðolfr et *Hróolfr étant reconstruites[5]. L'origine exacte de ce guerrier est difficile à définir. disableSelection(document.body). Rollo fut le premier duc de Normandie. Riche, moine de l'abbaye Saint-Remi de Reims, écrit dans ses ouvrages « Quatre livres d'histoire (991-998) » qu'il a été tué lors de la prise d'Eu. Le roi cède à Rollon une partie de la Neustrie, une terre allant de l'Epte à la mer, base du futur duché de Normandie[23]. Retour Notre principale source, Dudon de Saint-Quentin, rapporte que Rollon participe au siège de Paris entre 885-887 (mais Eudes de France a réussi à contre-attaquer les Vikings et défendre Paris) , puis part pour Bayeux entre 886 et 890. Environ cent ans plus tard, cette concession deviendra le duché de Normandie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il découvre une région (la future Normandie) pillée régulièrement depuis 841 par ses compatriotes vikings. Jusqu'en 1944, le gisant de Rollon était placé dans la chapelle du petit Saint-Romain (collatéral sud). target.onselectstart=function(){return false} En septembre 911, en contrepartie de l'arrêt de ses pillages, il reçoit du roi Charles le Simple un territoire autour de Rouen. Lucien Musset juge improbable la concession de tout le comté et propose plutôt de parler de la région de l'Hiémois. C'est donc un Viking, Rollon, qui devient le premier duc de Normandie. Rollon bouleverse-t-il le gouvernement de la région par rapport à ses prédécesseurs carolingiens ? Richard Ier, son petit-fils, fera transférer sa dépouille dans l'abbaye de Fécamp. Ce roi est inconnu. Les ducs de Normandie (6) : Robert le Magnifique, Les ducs de Normandie (4) : Richard II le Bon, Guillaume le Conquérant, le destin d'un bâtard. Celui-ci, au lieu de se baisser, saisit le pied du roi et le lève pour le présenter à sa bouche, faisant ainsi chuter le roi à la renverse. Robert approuve le traité et se propose comme parrain de Rollon[23]. Rollon partage la terre « entre ses chevaliers et des étrangers » précise Guillaume de Jumièges. Ce que confirme une récente biographie du Viking écrite par Liliane Irlenbusch-Reynard. Puis, les évêques présents exigent que pour marquer sa soumission, Rollon baise le pied du roi. Jules Lair, Caen, F. Le Blanc-Hardel, 1865- Lair Jules, Paris Gaston. • Rollon, premier duc normand Dès 841, des guerriers venus d’Europe du Il ne faut pas oublier que la population continuait de payer le danegeld au comte, et ce jusqu'en 926[27]. 389-406. function disableSelection(target){ Sa bande s'installe à l'embouchure de la Seine et de là, lance différents raids dans le royaume franc. Robert Ier participe à la bataille qui libère Chartres, défendue par son évêque Jousseaume, du siège normand. La tradition norvégo-islandaise sur Rollon : Un témoignage convaincant ? C'est outremer que naît son fils Guillaume. C'est là qu'il tue le comte Béranger, enlève Poppa et en fait sa concubine. Connu sous le nom Hrólfr Rögnvaldrsson en vieux norrois. Le contexte est alors modifié, car le Carolingien est ouvert à la négociation. En s'unissant de gré ou de force avec Poppa, fille d'un seigneur de Francie, Rollon est entré dans le cercle de parenté des seigneurs francs. Il semble que Rollon est procédé au partage du territoire reçu entre ses hommes et ceux-ci se sont installés, « fondus dans le paysage », notamment en prenant femme dans la population locale, car nombre d'entre eux étaient venus seuls. Duc De Normandie Rollon est sur Facebook. Il est solidement ancré en Basse Seine et l'état du royaume de permet pas de lutter efficacement contre les bandes de Vikings qui pénètrent dans celui-ci. Ce dernier lui confie une petite troupe d'Anglais, et le Viking part ainsi avec sa bande anglo-scandinave ravager la Frise, l'embouchure du Rhin et de l'Escaut. Sa fille Gerloc devient plus tard l'épouse de Guillaume Tête-d'Étoupe, comte de Poitiers et duc d'Aquitaine[42]. La répression franque ne s'arrêta pas pour autant, puisqu'un second assaut se prépara contre la jeune Normandie. Il est assez difficile de fixer la trame de la vie de Rollon, car elle est également l'objet de récits légendaires. La date et les circonstances du décès du premier jarl des Normands restent incertaines. Après le traité de Saint-Clair-sur-Epte, Rollon poursuit ses expéditions de pillage ou ses tentatives plus ou moins réussies d'extension territoriale. Lorsque celui-ci apprend leur existence, il les fait capturer, et les amène sur la Place du Vieux-Marché de Rouen pour les décapiter aux yeux de tous. Les textes médiévaux le nomment volontiers Rhou ou Rou[3]. décédé à Rouen (76) en 933 inhumé en la Cathédrale de Rouen. C’est donc ici que Rollo fonde le premier duché de Normandie. rendez-vous sur le site Rollon Normandie. On sait peu de choses sur Rollon,premier duc normand en 911 suite au traité de St-Clair-sur-Epte. Qui est Rollon ? En 923, le roi Charles le Simple est déchu, mais Rollon refuse de soutenir le marquis Robert, son parrain, qui prend le pouvoir. Conformément aux clauses du traité, aucune flotte scandinave ne remonte la Seine pour piller le royaume franc. Avec l'aide du marquis de Bourgogne Richard et d'Ebles comte de Poitiers, les Normands sont sévèrement battus, ce qui permet au roi de négocier avec Rollon la sédentarisation des Normands autour de Rouen[21],[20]; la légende prétend que Gancelme[22], évêque de la ville, aurait fait partir Rollon en brandissant le voile de la Vierge Marie. Rollon développe sûrement des alliances avec les autorités en place, de telle manière qu'au début des années 910, il n'est plus un obscur chef de bande. ---------- Rollon, jarl des Normands : Considéré par les historiens comme le 1er duc de Normandie et le fondateur du duché normand, il ne porte pourtant pas le titre de " duc de Normandie " mais seulement celui de " jarl des Normands ", l'équivalent scandinave de comte, et le titre de comte de Rouen. Le territoire est limité à l'est par la Bresle et l'Epte, au sud par l'Avre et à l'ouest par la Risle. (Rollon était le fils de Rognvald, duc de Moër, fidèle soutien du roi Harald qui le tenait en haute estime, sa mère, Hild, était la fille de Horlf Nefia. Selon Richer de Reims, Rollon est le fils d'un certain Ketil (Irruperant enim duce Rollone filio Catilli intra Neustriam repentini)[9]. Il fait voile avec sept autres navires vers l'Angleterre où il sert le roi Alstelmus, puis part pour la Frise, et enfin, en 876, il fait son entrée en Baie de Seine. En islandais comme en féroïen, le mot hertogi, hertugi « duc » passe pour un emprunt au moyen bas allemand hertōge, hertoch « duc », de la même manière le suédois moderne hertig résulte du même emprunt au moyen bas allemand et le premier à porter ce titre est Birger Jarl(1210-1266). Évaluer cette page : Leave this field blank. Face à cette incursion, le comte Herbert et le roi Raoul allièrent de nouveau leurs forces pour piller le comté de Normandie. Rollon réagit à cet affront en poussant son armée cette fois-ci bien au-delà de l'Oise. Bois, sculptures, pierres apparentes, lit-drakkar, boucliers, fourrures, couleurs chaudes, profitez du repos du guerrier dans ce cadre chaleureux et authentique et laissez vous transporter dans des songes de … – Aujourd’hui des bandes-dessinées ou des romans mettent Rollon en scène. Il délègue alors l'acte à l'un de ses hommes. Le nom Normandie tirerait peut-être ses origines de North (nord) et de man (homme), tellement d’hommes venant des contrées nordiques se seraient installés dans la région. D'après Richer de Reims, Rollon le Marcheur meurt en 925, lors du siège du château d'Eu, conduit par Herbert II de Vermandois et Arnoul, comte de Flandre[30]. Le comte est enterré dans la cathédrale de Rouen. Concernant la concubine de Rollon , il s' agit de Poppa de Bayeux . En 898, le roi Eudes, farouchement opposé à tout compromis avec les Vikings, décède Charles le Simple (879, †929) lui succède. Synonymes [modifier le wikicode] Roll; Rou; Voir aussi [modifier le wikicode] Rollon sur l’encyclopédie Wikipédia ; Rollon sur l’encyclopédie Vikidia De son côté, Régis Boyer avance que ce surnom fait référence à ses multiples voyages, à son extraordinaire périple (göngu représenterait en fait göngumaðr, à savoir « le vagabond »). En 917, lorsque les reliques de saint Ouen, mises en lieu sûr en Picardie, reviennent, il porte lui-même la chasse sur ses épaules et restitue aux moines leurs nombreux biens. De plus, les sources qui évoquent ce personnage sont presque toutes tardives. La Picardie devenait à partir des années 920 « le terrain où se heurtaient les appétits des principaux dirigeants de la France du Nord[29] » (jarl des Normands, comte de Flandre, duc des Francs et comte de Vermandois). Tout à la fois Jarl de Rouen et comte franc, il a assis son pouvoir sur le système carolingien place et puisé aux deux sources franques et scandinaves pour bâtir un état dans lequel règne l'ordre, au point d'en impressionner ses contemporains.Dudon et Guillaume de Jumièges2 rapportent ainsi plusieurs anecdotes, pour illustrer ce point. Les biens sont confisqués et le coupable exilé pour punir toutes offenses faites au duc ;- Les hommes et le duc en premier prennent des concubines aux côtés de leur femme épousée devant Dieu ;- Le duc a le monopole des épaves marines, également pour la chasse à la baleine et à l'esturgeon. Au vu de la toponymie, les colons s'établissent près des côtes et en Basse-Seine. D'où des conflits autour des forteresses d'Eu et de Montreuil. else //All other route (ie: Opera) Rollon, chef scandinave devenu "duc" de Normandie par la grâce du roi de France Charles III le Simple, est un personnage en partie légendaire sur lequel les historiens continuent de débattre. L'histoire de Rollon est incertaine, notamment ses origines. Leur fils était Ívarr, qui fut tué dans les Hébrides, alors qu'il accompagnait Haraldr aux Beaux Cheveux. Cette anecdote est douteuse[35]. Heureusement, l'épisode s'achève par une rigolade et n'a aucune conséquence. Cet homme venu du Nord (north man en anglais) devient le premier duc de Normandie avec le traité de Saint-Clair-sur-Epte, signé vers la fin de l’été 911. In: Bibliothèque de l'école des chartes. Il est le premier à avoir créé la monnaie normande gravée à son effigie. Son fils Guillaume lui succède aux environs de 927[41]. Rollon de NORMANDIE, Duc des Normands 870-933 Marié en 912 julien avecGisèle de FRANCE 907/- Hrollanger Rognvaldsson de HEIDMARK ca 874- Marié avec Ermina LE COZ d'AVRANCHES ca 880- Bernard le Danois de PONT-AUDEMER , Comte de Rouen 880-ca 950 Marié avec Sprote de … La seconde hypothèse tient aujourd’hui la corde. (c) Publications numériques du CÉRÉdI, « Actes de colloques et journées d'étude (ISSN 1775-4054) », n° 5, 2013. Proche stylistiquement du gisant de son fils, il devait dater de la même période, troisième quart du XIVe siècle, mais l'original a été détruit[36]. En échange, Rollon s'engage à bloquer les incursions vikings menaçant le royaume franc. Rollon prête serment de fidélité à Charles et place ses mains dans celles du roi. Surtout, selon Dudon de Saint-Quentin, le premier jarl n'aurait pas été tué : il aurait abdiqué en faveur de son fils, et vécut ensuite cinq ans encore[32]. Lorsque le roi Charles est fait prisonnier par Raoul qui devient alors roi, Rollon reconnait le nouveau roi qui lui donne en récompense la région de Vernon, les diocèses de Bayeux, du Mans et de Sées. À l'été 911, il attaque Paris mais échoue. En 911, il échoue devant Paris et vient mettre le siège devant la ville de Chartres. Il se fait baptiser en 912 en la cathédrale de Rouen sous le nom de Robert, du nom du duc Robert, son parrain de baptême et ancêtre des futurs rois capétiens[24]. … Les sources à notre disposition ne permettent pas de répondre. Pour trouver une issue favorable, la diplomatie prit à ce moment-là toute son importance, et ce furent les ambassadeurs normands qui eurent le dernier mot, puisque le roi fut contraint de payer un tribut aux Normands[26]. L'anecdote qui suit est décrite comme étant légendaire par les historiens, mais elle marque le rejet de toute ingérence royale dans les affaires de Rouen. Raoul de Gouy et Helgaud de Ponthieu en firent autant. Mais quel que fût leur nombre, les Francs eurent raison de la forteresse, qui tomba sous leur contrôle, et finit par être brûlée avec ses occupants. Dudon de Saint-Quentin place l'arrivée de Rollon dans le royaume franc en 876, année d'une importante incursion viking sur la Seine[14]. Sa petite-fille Adélaïde d'Aquitaine épousa vers 968 Hugues Capet, le fondateur de la dynastie capétienne, et devint reine des Francs en 987. Rollo (Norman: Rou; Old Norse: Hrólfr; French: Rollon; c. 860 – c. 930 AD) was a Viking who became the first ruler of Normandy, a region in northern France.He emerged as the outstanding warrior among the Norsemen who had secured a permanent foothold on Frankish soil in the valley of the lower Seine. – Rollon a un destin exceptionnel et fascinant. L'armée de Rollon assiège alors Chartres mais elle est défaite le 20 juillet 911. 473-510. Il fait de nombreux dons aux églises de Bayeux, Rouen, Evreux. Tout comme Rollon, l'origine de cette jeune femme, mère de Guillaume Longue Epée, second duc de Normandie, diverge selon les sources et les deux traditions normande et norroise. Avec pour enjeu principal : le contrôle des contrées littorales du pays. Itinéraire général de la France, Normandie, Généalogie de Rollon sur le site Medieval Lands, Interview sur Rollon sur le site Histoire-Normandie.fr, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Rollon&oldid=177539951, Portail:Biographie/Articles liés/Militaire, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Liliane Irlenbusch-Reynard, « La tradition norvégo-islandaise sur Rollon : Un témoignage convaincant ? C'est ici que se situe l'anecdote apparaissant dans de nombreuses images. Rollon (Rollo en latin[2], Hrólfr en vieux norrois) est parfois appelé Robert Ier le Riche, Robert étant le nom qu'il reçut à son baptême. Dudon raconte ceci : Rollon est le fils d'un puissant prince de « Dacie ». En septembre 911, en contrepartie de l'arrêt de ses pillages, il reçoit du roi Charles le Simple un territoire autour de Rouen. Rollon fut le premier duc de Normandie (845 – entre 928 et 933). Par une série d'arrangements avec Charles le Simple, notamment le traité de Saint-Clair-sur-Epte, il épouse la fille du roi, devient comte de Normandie en 911 et se convertit au Christianisme. L'historien Pierre Bauduin défend la thèse d'une installation précoce de Rollon en Normandie, installation suffisamment longue pour que le chef viking noue des contacts avec les représentants du pouvoir carolingien et de l'Église. Ces deux personnages menèrent une expédition punitive sur le comté de Normandie. Fondé en Neustrie par Rollon, le duché de Normandie occupe à partir de 911 la basse vallée de la Seine, puis le Bessin, le pays d'Auge et l'Hiémois en 924, le Cotentin, l’Avranchin et les îles de la Manche en 933. Rollon reçoit alors un territoire « situé entre l'Epte et la mer » qu'il peut transmettre à ses descendants. L'installation de Rollon à Rouen n'inaugure pas la colonisation scandinave dans l'actuelle Normandie. Il découvre une région (la future Normandie) pillée régulièrement depuis 841 par ses compatriotes vikings. Tenture de lin écru longue de 22 mètres, pour une hauteur de 60 centimètres, la « Tapisserie de Rollon » est entièrement brodée à la main sur la base du point d'orient. Poppa est l'épouse de Rollon, une épouse « more danico », une concubine ou « frilla ». L’arrière-petit-fils de Rollon, Richard II, est le premier à s’intituler duc de Normandie. Le récit de Dudon de Saint-Quentin permet d'en connaître les principaux éléments, mais celui-ci a été écrit près d'un siècle après les événements qu'il relate et certains faits sont sujets à caution. Le jarl s'appuie sur l'archevêque de Rouen pour relancer l'Église séculière et rétablir la vie monastique. Sans doute est-il aussi inspiré par l'exemple du roi anglais Alfred le Grand (871, †899) qui a accepté l'installation des Vikings dans le Danelaw, à condition que ceux-ci se convertissent au christianisme. N'épouse-t-il pas, more danico (et certes de force), Poppa, la fille du comte de Bayeux Bérenger, après la prise de la ville et après avoir tué celui-ci ? [2] Jean Renaud, les Vikings et la Normandie, éditions OREP[3] Pierre Efratas, Marue-Catherine Nobécourt, Gilles Pivard, Jean Renaud, La tapisserie de Rollon, Orep Editions[4] Louis de Saint Pierre, Rollon devant l'histoire, J. Peyronnet et Cie[5] Lot Ferdinand. La Saga des Orcadiens (Orkneyinga saga) explique par ailleurs qu'il était surnommé « Hrólfr le marcheur », car il était si grand qu'aucun cheval ne pouvait le porter ! S'il est difficile de connaître la date à laquelle Rollon apparaît en Baie de Seine et quelles sont ses origines, il est tout aussi difficile de cerner quels sont les coups de main qu'il dirige en Francie, avant d'échouer devant la ville de Chartres, le 20 juillet 911. Le titre de duc, comme le nom de duché, ne s’imposant vraiment qu’à partir du 11ème siécle, Rollon, Jarl des Normands, porte alors le titre de prince ou de comte, selon les us de l’époque ; un titre qui lui confére la plupart des attributs dévolus à la puissance royale, y compris le contrôle de l’Église. Dudon de Saint-Quentin, historien du début du XIe siècle, ajoute plusieurs détails, invérifiables[12] : après son bannissement de Norvège, Rollon trouve refuge auprès du roi anglo-saxon Alstelmus[13]. Cette tradition est liée au texte que rédigea le chanoine Dudon de Saint-Quentin (960, †1043) au XIe siècle à la demande du duc Richard Ier : « Des mœurs et des actes des premiers ducs de Normandie ». L'année suivante, la paix est rompue. Le livre de la colonisation (le Landnámabók) présente la généalogie des colonisateurs de l'île, ascendants et descendants respectifs. L'historiographie actuelle reprend généralement ce récit, et place la mort de Rollon vers 932-933[33]. En effet, atteint par la vocalisation du [l] antéconsonantique, Rolf est rapidement devenu Rouf (Roufs au cas sujet et Rouf au cas régime)[3]. Leur deuxième fils était Hrólfr le Marcheur, qui conquit la Normandie. Selon Flodoard, Ragenold, chef des Vikings de la Loire, convainc « ses compatriotes de Rouen » de mener une entreprise de pillage jusqu'à Beauvais, ce qu'ils firent. La tradition normande fait de Rollon un Danois. Elle a été confectionnée à l'occasion du onzième centenaire de la Normandie et relate les exploits du duc Rollon, en 30 scènes brodées par 21 brodeuses, dans un style très proche de la Tapisserie de Bayeux. Ma Normandie - Histoire de la Normandie www.normandie-gourmande.fr En 6 dates, découvre les grands moments et les personnages qui ont marqué l’histoire de la Normandie ! Rollon reçut également en réparation les régions du Bessin et de l'Hiémois. Battu par le roi breton Alain le Grand, il se serait replié pour hiverner à Noyon[14]. Les ruines de son château se trouveraient dans la banlieue sud d'Ålesund. - Guillaume de Jumièges, Gesta Normannorum Ducum, Histoire des Normands, Paléo- Dudon de Saint-Quentin, De moribus et actis primorum Normanniae ducum, Éd. Pour Dudon de Saint-Quentin, Poppa est la fille du comte Béranger de Bayeux, ami du marquis Robert, frère du roi Eudes (860, †898), avec lequel il partage un commandement sur toute la Neustrie. Il hérite aussi de la charge carolingienne de comes Rothomagensis, comte de Rouen ou de marchiones, marquis, titre de celui qui défendait la Seine contre les incursions vikings. Arnoul Ier de Flandre s'empara de Bresles, et dirigea l'ensemble de ses forces sur la forteresse normande d'Eu. D'où par chute du [f] comme dans bœufs (où f est rétabli artificiellement dans la graphie par la suite) : Rous (CS) et par analogie Rou (CR) comme on le constate dans la Chronique des ducs de Normandie de Benoît de Sainte-Maure, Wace par contre, n'utilise que la forme Rou[3]. Si nous avons coutume de qualifier Rollon de premier duc de Normandie, il n'est pour ses contemporains francs que le comte de Rouen et pour ses hommes, le Jarl de Rouen, « Rúđujarlar ». Aussi les textes latins le qualifient-ils très souvent de princeps, autrement dit de prince. Pour d'autres, cette légende devait montrer Rollon comme un géant puisqu'il était puissant et redoutable. C'est grâce à l'intervention de Hugues le Grand que les hostilités cessèrent. Grâce à l’intervention de Robert, duc de France et futur roi, et de ses alliés, cette attaque se transforma en désastre pour les Vikings.Néanmoins, Rollon contrôlait encore des territoires dont il se refusait à être chassé. Danemark ou Norvège ? La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires. Une fois maître de la Normandie Rollon ne participe pas aux querelles entre le roi et Robert, comte de Paris allié à Raoul, duc de Bourgogne. Hugues le Grand, le fils du marquis Robert, pille le territoire normand jusqu'aux alentours de Rouen tandis que le comte Arnoul Ier de Flandre prend la forteresse d'Eu. Rollon la capture alors qu'il soumet la ville de Bayeux (886-890) et il fait d'elle sa concubine. Il était d’ailleurs surnommé pour cela « Rollon le marcheur ». Les Annales de Jumièges en font une fille de Gui de Senlis, frère de Bernard de Senlis, d'ailleurs présenté par Dudon de Saint-Quentin comme l'oncle maternel de Guillaume Longue Epée. Véritable fleuron de notre collection bijou viking, ce bracelet inspirée de la série viking est une réplique exacte d’un authentique bracelet Torque d’un Jarl Viking. Il revient vers 898 (ou en 905[19]) et conclut avec l'archevêque de Rouen le « pacte de Jumièges » afin d'épargner la ville de Rouen[20]. Rollon[1] (mort vers 932) est le chef viking à l'origine du duché de Normandie. Toutes ces raisons amènent le roi Charles le Simple à négocier. Par contre, l'historien anglais David Douglas ne croit pas à cette période de transition, et croit plutôt à une date de décès autour de 925-927[34]. En tous cas, quelle que soit la date, Rollon aborde la Francia par la Seine. Il restaure la paix et la sécurité en Normandie. Lors de la déposition momentanée de Charles le Simple, les Normands de Rouen lui restent fidèles. Rollon est baptisé assez rapidement, le temps de catéchuménat étant écourté au maximum. On trouve aussi une variante à partir du nom équivalent issu du germanique continental latinisé Rodulfus (Rodolphe), et une autre variante latinisée Radulfus (Ralf, Ralph), d'où son autre nom de Raoul, généralement prononcé [ro] en Normandie. Peut-être s'agit-il d', Gancekme ou Jousseaume, deux graphies d'un même personnage. Rögnvaldr avait épousé Ragnhildr, fille de Hrólfr le Nez. target.style.MozUserSelect="none" Gurim, le frère de Rollon, est tué et Rollon s'enfuit. “Guillaume Ier de Normandie, dit Guillaume Longue-Epée, fils de Rollon et de Poppa de Bayeux, est vraisemblablement né à Rouen vers 907. Cependant, ce sobriquet de göngu n'a laissé aucune trace dans l'historiographie normande et française souvent antérieure aux écrits islandais et norvégiens, aussi bien chez Dudon de Saint-Quentin et Benoît de Saint-Maure que chez Ordéric Vital et Wace[7]. Ses clauses ne nous sont connues que par le récit de Dudon de Saint-Quentin. Il semble que Rollon réclame également un autre territoire « pour qu'il en vive » et obtient la promesse de roi de disposer du Cotentin et de l'Avranchin après qu'il est refusé la Flandre. L'armée de Rollon les repoussa, mais le comte dut faire face à une révolte des gens du Bessin, qui refusaient certainement la nouvelle tutelle comtale. Alors, il comprit que seule une colonisation réussirait là où le pillage et la force avaient échoué. Cette défaite normande ne fut pas cuisante puisque le comté de Normandie ne fut amputé d'aucune concession territoriale. Celle-ci avait fui les affrontements, mais une fois la paix rétablie et les nouveaux seigneurs installés, la vie reprit son cours normal. Cet épisode représente pour Dudon de Saint-Quentin et Guillaume de Jumièges le début de la dégradation des rapports entre le comte et le roi Charles. Ces événements sont les derniers à parler du comte Rollon. Pourquoi reste-il célèbre et populaire ? 1915, tome 76. pp. ROLLON : Par son baptême il devient Robert 1er, de Normandie et le premier duc de Normandie, né en 860 à Maer (Norv.) La normalisation sur le plan religieux reste toutefois à ses prémices. Rollo, latinisation du nom Hrólfr, est un chef scandinave, danois ou norvégien, qui a pris part aux raids menés par les siens en Angleterre et dans le royaume franc depuis les années 841. Selon Adémar de Chabannes, Rollon aurait pratiqué des sacrifices humains en l'honneur des dieux païens peu de temps avant sa mort, en 932-933, tout en faisant des dons aux églises normandes.

Albigny-sur-saône Code Postal, Bavarois Framboise Spéculoos, Consulat Italien Marseille Formulaire Passeport, Trottinette Tout Terrain Amazon, Température Tunisie Octobre, Fiche Rendez-vous Parents Maternelle, Doodle Agenda Gratuit,